adduction

adduction

adduction [ adyksjɔ̃ ] n. f.
• 1541; bas lat. adductio
1Anat. Mouvement qui rapproche un membre du plan sagittal du corps. Adduction de l'œil : mouvement horizontal de l'œil vers le nez.
2(1890) Action de dériver les eaux d'un lieu pour les amener dans un autre. Travaux d'adduction d'eau.

Adduction conduite des eaux vers des installations de traitement puis de distribution.

adduction
n. f.
d1./d ANAT Mouvement qui rapproche un membre du plan de symétrie du corps, un doigt de l'axe de la main ou du pied. Ant. abduction.
d2./d Action de conduire des eaux d'un point à un autre.

⇒ADDUCTION, subst. fém.
Action d'amener, de conduire.
A.— SC. NATURELLES et MÉD.
1. ANAT. Mouvement de certains muscles qui rapprochent de l'axe du corps les parties qui en avaient été écartées :
1. Dans les tortues, les muscles de la cuisse produisent les mouvemens propres à nager, c'est-à-dire l'abduction, l'adduction, l'abaissement et l'élévation de la cuisse.
G. CUVIER, Leçons d'anatomie comparée, t. 1, 1805, p. 360.
2. Le radius et le cubitus sont... articulés de telle façon que les mouvements d'adduction et d'abduction sont seuls possibles...
E. PERRIER, Traité de zoologie, t. 4, 1893, p. 3169.
3. A. Squelette du membre supérieur. Les mouvements possibles à cette partie du squelette sont :
1° (...)
Abduction et adduction (c'est-à-dire éloignement ou rapprochement d'un segment osseux du plan médian du corps) du bras entier par rapport au corps.
J. LALLEMENT, La Dynamique des instruments à archet, 1925, p. 67.
Rem. Le terme semblerait plus usité en anat. zool. qu'en anat. hum. À noter le groupe associatif adduction/abduction constitué par l'assoc. d'anton., présent dans tous les ex.
2. NEUROLOGIE. Signe de l'adduction (associée). Phénomène observé dans l'hémiplégie organique et qui consiste en ce que, si on empêche un mouvement d'adduction dans la jambe saine, il se produit dans la jambe paralysée (d'apr. Lar. 20e et Lar. encyclop.) :
4. ... la cuisse droite est constamment ramenée en adduction forcée, mais il n'y a pas de véritable contracture;...
P. JANET, Les Obsessions et la psychasthénie, 1903, p. 131.
Rem. C'est la dénomination des signes de Raimiste observés au membre inférieur, ceux qui sont observés dans le membre supérieur étant dits phénomène de la main.
B.— SC. HUM.
1. PHILOS. Introduction d'une ou plusieurs propositions assomptives dans une démonstration (Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845).
2. PSYCHOL. Mouvement de l'organisme attiré sous l'effet d'un stimulus vers les sensations du monde extérieur :
5. Dans ces différentes expériences chaque couleur agit toujours dans le même sens de sorte qu'on peut lui attribuer une valeur motrice définie. Dans l'ensemble le rouge et le jaune sont favorables à l'abduction, le bleu et le vert à l'adduction. Or, d'une manière générale, l'adduction signifie que l'organisme se tourne vers le stimulus et est attiré par le monde, — l'abduction qu'il se détourne du stimulus et se retire vers son centre.
M. MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 242.
3. THÉOL. Action par laquelle, sous l'effet des paroles de la consécration, le Christ se rend présent sous les espèces eucharistiques :
6. Le corps du Christ existait auparavant, mais n'existait pas sous les espèces du pain; il y existe à la suite des paroles de la consécration; c'est-à-dire que, par cette adduction, le corps du Christ, qui existait seulement dans le ciel, existe encore sous les espèces du pain...
Théol. cath. t. 15, 1 1946, p. 1402.
C.— SC. APPLIQUÉES.
1. MÉCAN. ,,Mouvement intérieur d'une mécanique.`` (BESCH. 1845).
2. TRAV. PUBL. Action de conduire un liquide ou un fluide d'un lieu à un autre. Tube d'adduction; adduction d'eau :
7. Les brûleurs [à gaz] sont alimentés,..., par un mélange de gaz et d'air atmosphérique...; le gaz est lancé par un petit ajutage disposé dans l'axe du tube d'adduction...
L. SER, Traité de physique industrielle, t. 2, 1890, p. 579.
8. Un centre industriel urbain engendre des voies additionnelles de transports, des adductions d'eau et d'énergie, un équipement sanitaire.
F. PERROUX, L'Économie du XXe siècle, 1964, p. 259.
Prononc. — 1. Forme phon. :[] ou []. En ce qui concerne le redoublement de d, cf. addition. Enq. : /adyksiõ/. 2. Dér. et composés. — -duct- : abduction, adducteur, adductif, (re-, auto-) conduction, éduction, déduction, induction, (ré-) introduction, non-reconduction, (re-, super-, sur-) production, réduction, séduction, traduction.
Étymol. ET HIST. — 1. 1541 anat., « mouvement résultant de l'action des muscles adducteurs » (JEHAN CANAPPE, Tabl. anatomiques, IV ds R. Hist. litt. Fr., t. 1, p. 490 : Car les abductions sont plus fortes que les adductions); XVIe s. id. « id. » (PARÉ, IV, 29 ds DG :L'adduction des doigts vers le poulce); 2. 1871 « action de dériver ou de conduire les eaux d'un lieu à un autre » (Courrier du Gard ds le Siècle, 27 août 1871 ds LITTRÉ : La grande entreprise de l'adduction à Nîmes des eaux du Rhône).
Empr. du lat. adductio, méd. « action d'attirer; mouvement qui attire » dep. Ve s., CAEL. AUREL., passim ds TLL s.v.; au sens 2, d'apr. le lat. adducere « amener », fréquemment empl. en parlant d'eau : VARRON, Rust., 3, 14, 2 ds TLL s.v., 594, 32 : si adduxeris aquam fistula.
STAT. — Fréq. abs. litt. :12.
BBG. — BARB.-CARD. 1963. — BÉL. 1957. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — NYSTEN 1814-20. — PRIVAT-FOC. 1870. — SÉGUY 1967. — SPR. 1967. — Théol. cath. 1951. — THOMAS 1956.

adduction [adyksjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1541; du bas lat. adductio « action d'attirer », du lat. class. adducere « conduire ». → Adduire.
1 Anat. Mouvement qui rapproche un membre du plan sagittal du corps. || Adduction de l'œil : mouvement horizontal du globe oculaire dans un plan horizontal vers l'axe du corps (vers le nez).
Méd. || Adduction associée : phénomène par lequel, si le mouvement d'adduction d'une jambe est empêché, il se produit dans l'autre membre, en cas d'hémiplégie.
2 (1890). Action de dériver les eaux d'un lieu pour les amener dans un autre. || L'adduction d'eau par captage des sources ou par dérivation des rivières. || Travaux d'adduction (d'eau).
3 Psychol. Attraction vers le stimulus extérieur (opposé à abduction).
4 Régional (Belgique). Colombophilie. Action d'adduire un jeune pigeon à son colombier.
DÉR. Adductif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Adduction — Ad*duc tion, n. [Cf. F. adduction. See {Adduce}.] 1. The act of adducing or bringing forward. [1913 Webster] An adduction of facts gathered from various quarters. I. Taylor. [1913 Webster] 2. (Physiol.) The action by which the parts of the body… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Adduction — is a movement which brings a limb arm or leg closer to the sagittal plane of the body. It is opposed to abduction.This term is also used in reference to the operation of the muscle in anatomy or musculature. Muscles of adductionUpper limb* of arm …   Wikipedia

  • adduction — [a duk′shən, əduk′shən] n. [ME adduccioun < ML adductio < L adductus, pp. of adducere: see ADDUCE] 1. an adducing or citing 2. Physiol. a) an adducting of a part of the body b) the changed position resulting from this …   English World dictionary

  • Adduction — Sur les autres projets Wikimedia : « Adduction », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) L adduction, est un mouvement qui rapproche un membre le bras ou la jambe du plan sagittal du corps. Il s oppose à l abduction. Ce terme …   Wikipédia en Français

  • adduction — (a ddu ksion) s. f. Terme d anatomie. Action des muscles adducteurs. HISTORIQUE    XVIe s. •   Aucuns ont voulu dire que ce muscle aide aussi à l adduction des doigts vers le poulce, PARÉ IV, 29. ÉTYMOLOGIE    Adductio (voy. adducteur) …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Adduction — Movement of a limb toward the midline of the body. The opposite of adduction is abduction. An adductor muscle pulls toward the midline of the body. For example, the adductor muscles of the legs pull the legs toward the midline of the body so the… …   Medical dictionary

  • ADDUCTION — n. f. T. d’Arts Action d’amener. L’adduction des eaux d’une source. En termes d’Anatomie, il se dit de l’Action des muscles adducteurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • adduction — /euh duk sheuhn/, n. 1. Physiol. the action of an adducent muscle. 2. the act of adducing. [1630 40; < ML adduction (s. of adductio). See ADDUCT, ION] * * * …   Universalium

  • adduction — noun a) The act of adducing or bringing forward. , An adduction of facts gathered from various quarters. I. Taylor. b) The action by which the parts of the body are drawn towards its axis; opposed to abduction …   Wiktionary

  • adduction — noun Date: 14th century 1. the action of adducting ; the state of being adducted 2. the act or action of adducing …   New Collegiate Dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”